Attitudes habillées

_

Le cycle de créations Attitudes habillées propose un voyage dans l’histoire du vêtement, et de leur empreinte sur le corps

Des corsets qui ont modifié organiquement le corps des femmes qui les portaient aux coiffes démesurées ou aux chaussures à plateaux fantastiques créant l’illusion de corps immenses, le vêtement a dessiné au fil du temps des sil houettes parfois spectaculaires, influant sur les possibilités de mouvement et de déplacement de ceux qui les portaient, sur leur façon d’être au monde, engageant d’emblée le corps dans la représentation. Attitudes habillées se propose de mettre au jour – voire de réinventer – la mémoire que les corps contemporains portent de cette histoire : des générations de corsets et de faux-culs en métal ont-elles laissé des traces dans les corps et les imaginaires contemporains? Que découvre-t-on des corps d’aujourd’hui en revisitant ces objets?
Ces questions ont donné lieu en 2020 à deux pièces distinctes, Attitudes habillées – les Soli et Attitudes habillées – le Quatuor

_

Attitudes habillées – Les soli

Quatre soli comme autant d’études d’objets du passé par des corps d’aujourd’hui… pour des lieux chargés d’histoire

A partir de reconstitutions d’éléments de vêtements de différentes époques, et par un travail à la fois documentaire et imaginaire, quatre danseurs déploient quatre danses conçues comme des « études de cas » : comment bouger dans un corset 1900 ? Peut-on vraiment marcher avec des chopines vénitiennes du XVI° siècle? Ne risque-t-on pas de s’étouffer dans le volume de manches gigots en velours… ? Que racontent les formes que dessinent ces objets, et quel imaginaire éveillent-elles en nous, spectateurs d’aujourd’hui?

Conçus pour des espaces non dédiés à la danse mais plutôt à la conservation du patrimoine (musées, monuments historiques…), ces soli sont à la fois autonomes et pensés pour être présentés ensemble, dans les différents espaces du lieu qui les accueille. Ils résonnent alors avec les œuvres, les objets et l’architecture du lieu, dessinant à travers eux un parcours dans l’espace et dans le temps.

Création le 12 janvier 2020 au Château Borely, musée des Arts Décoratifs, de la Faïence et de la Mode de la Ville de Marseille

_

Attitudes habillées – Le quatuor

Un singulier « portrait de famille »

A la suite des Soli, il est question dans le Quatuor de l’étonnante rencontre, sur un plateau, de ces corps, de ces objets et de ces danses.
Une question de relations, de croisements, de liens, dans une pièce qui brosse le « portrait de famille » d’un groupe en transformation permanente, et se demande, avec travers les vêtements, ce que l’histoire continue de travailler dans le geste contemporain.

« une chorégraphie cousue de fil de soie »
(M. Godrin-Giudicelli, Zibeline)

Création les 8 et 9 octobre 2020 à KLAP Maison pour la danse à Marseille, pour le festival Question de danse

photos ©Mirabelwhite


Actualité

9 décembre 2021 :
Attitudes habillées – le Quatuor,
Théâtre National de Nice
Festival de danse de Cannes – Côte d’Azur
21h


Distribution

chorégraphie : Balkis Moutashar
interprétation : Clémence Galliard, Balkis Moutashar, Vincent Delétang et Violette Wanty
assistante à la chorégraphie : Emilie Cornillot
dramaturgie : Youness Anzane
costumes historiques : Natacha Béacet, Jasmine Comte, Christian Burle
vêtements contemporains (le quatuor) : Jennifer Chambaret, Shatamou
musique (les soli) : Niccolo Paganini / arrangements : Géraldine Foucault
création sonore (le quatuor) : Géraldine Foucault et Pierre-Damien Crosson
scénographie (le quatuor) : Claudine Bertomeu
création lumières (le quatuor) : Samuel Dosière


Production, coproductions et soutiens

Production : Association Kakemono
Coproductions : Les Soli : Ballet National de Marseille (accueil studio 2019), Compagnie Système Castafiore / Le quatuor : Ballet de Lorraine – CCN de Nancy (accueil studio 2020), CCN de Tours (accueil studio 2020), Compagnie Système Castafiore
Soutiens et résidences : Les Hivernales – CDCN d’Avignon, le Carreau du Temple et Micadanses, Charleroi Danse, KLAP Maison pour la danse à Marseille

Pour ce projet, la compagnie a reçu l’aide de la DRAC Provence-Alpes-Côte-d’Azur, de la Région Sud du Département des Bouches-du-Rhône et de la Ville de Marseille.

Ce projet a reçu l’aide de l’Adami